• Entrez donc!

    Réveillon torride pour les sorcières en cette fin d'année 2009! La décence m'empêche de vous montrer les photos...


    L'Abracadabar a aujourd'hui repris son allure habituelle. J'ai tout de même été obligée d'aider pour le ménage. Tout se perd ma brav'dame, même le coup de balai magique... Il ne reste plus que quelques réparations à faire...
    J'ai terminé cette scène en novembre 2002 et depuis, elle était chez ma soeur. Oui oui, ma soeur de "Mimi au bain"! La connaissant, je lui avais bien recommandé de ne jamais essayer de mettre l'Acabradabar dans une bassine d'eau! Ouf! Aucun dégât! Juste les outrages du temps! Je viens donc de la ramener au bercail pour lui refaire une petite beauté!
    Cela me permet également de prendre quelques photos:

    La patronne est toujours derrière son bar.


    La machine à pression est bien astiquée. Soupe à la citrouille, tarte au citron et fraisier attendent d'être dégustés.


    Pour les amateurs, il reste du Crachat de Pipistrelle, célèbre bibine régionale et bien d'autres tords boyaux. Les bouteilles, la machine à pression et les verres sont  en bois tourné de chez Sanschichis. 


    Pour l'instant, tout est calme. Le sorcière foot est au repos.


    les tables du bas et les alcôves sont libres.


    Sur la mezzanine de gauche, la Miss sorcière de l'an passé. Elle espère bien remporter le concours cette année encore!


    Sur la mezzanine de droite, une habituée des lieux


    Elle va sans doute prendre le menu du jour.


    Suite de la visite quand les réparations seront terminées...

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Tricotine
    Dimanche 3 Janvier 2010 à 07:41
    Histoire, photos, présentation : impeccable comme toujours...
    2
    NounedeB
    Lundi 4 Janvier 2010 à 07:54
    Une ascendante collatérale à balai pourrait héberger sorcières ou autres ours si crise du logement sévère.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :