• Trop de pubs!


    votre commentaire
  • Beaucoup trop de pubs sur ce blog!

    Retrouvez-moi sur   http://sanschichis.blogspot.fr


    votre commentaire
  • Un jour... peut-être qu'il sera terminé!

    Profil

    En attendant, il prend fière allure:

    Face Je commence à être très au fait des techniques de construction d'un véhicule hyppomobile: la fabrication des essieux démontables et des ressorts à lattes ne me semble plus insurmontable. C'est vrai que nous avons grandement progressé dans le domaine du travail du métal.  essieu en pèces détachées   Même que je trouve que "ça commence à le faire" non?!

    2 commentaires
  • Recette pour fabriquer une roue de tilbury.

    Roue de tilbury
    Commencer par tourner les moyeux dans un morceau de buis.
    Tournage buis
    Ils doivent être rigoureusement identiques.
    Moyeux tournés
    Les orner de 14 mortaises positionnées en quinconce.
    mortaises moyeux
    Chantourner 7 morceaux de jante par roue, le sens du bois est important.
    A l'aide de gabarits divers et variés, usiner un tenon et une mortaise à chaque extrémité des morceaux.
    Jantes en morceaux
    Il convient de ne pas oublier de prévoir les mortaises pour les rayons.
    Mortaises jantes
    Usiner les rayons qui sont de section ronde au niveau de la jante mais de section rectangulaire au niveau du moyeu.
    Usinage des rayons
    Préparer l'assemblage.
     Assemblage 
    Coller soigneusement l'ensemble.
    Avant collage
    Si le résultat ne correspond pas à votre attente, alignement des rayons un peu fantaisiste par exemple.
    Roue pas terrible
    Mettre dans la poubelle et recommencer au début de la recette jusqu'à obtention d'une roue convenable.
    Persévérer même si la poubelle déborde.
    Roue pas mal du tout
    Votre roue est maintenant terminée.
    On peut remercier Madame Blanche de Clermont-Tonnerre pour ses goûts simples, si elle avait commandé un carrosse, cela aurait doublé le nombre de roues à faire. Par chance, elle a choisi un tilbury.
     
     
    Houps! J'allais oublier le secret de la recette:
    Les outils magiques pour toujours tourner rond!
    Outils
    Il peut m'arriver de ne pas réussir à tourner tout à fait rond, il m'arrive même de ne pas savoir comment diviser un cercle en quatorzes parties un petit peu égales, fort heureusement, à l'atelier, Didier Wetzel arrive presque toujours à m'expliquer la chose: "facile, tu traces la droite O O' qui passe par le centre du cercle. Ensuite l'arc AOB de centre O'. Puis la droite AB qui donne C sur 00'. On a alors AC=AD=360/7. Donc, comme AD/2 donne E sur périmètre, il est bien évident que DE=360/14".
    Limpide non?!!!
    Comment? On trouve de très jolies roues toutes faites dans les boutiques spécialisées? Mais... c'est se priver d'un grand plaisir!

    1 commentaire
  • voeux Sanschichis

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires